Intervenants Session 1

Christopher Cutler

Myriam Siegwart

 
Chris Cutler

Dr Christopher Cutler est professeur à l'Université d'Agriculture de Dalhousie à Truro, Nova Scotia au Canada. Il enseigne et fait de la recherche sur le contrôle des insectes ravageurs et l'écotoxicologie des insectes. Christopher a reçu des prix nationaux pour sa recherche de la Société entomologique canadienne et de l'Institut d'Agriculture canadien. Il a publié de nombreux articles sur différents aspects de contrôle des insectes ravageurs, l'hormesis induit par les insecticides, le risque des pesticides pour les pollénisateurs et était invité au Canada, aux Etats Unis et en Europe pour présenter ces résultats.

 
Myriam Siegwart

Myriam Siegwart est ingénieur d'étude dans l'unité Plantes et Systèmes de productions Horticole à l'INRA d'Avignon. Elle est responsable de la plateforme d'entomologie, équipé pour la conservation et la manipulation des insectes sauvages dans cette unité, qui est le laboratoire référence pour l'analyse de la résistance du Département d'Agriculture français. Elle est membre actif du réseau national sur la résistance contre les pesticides et développe des outils pour l'évaluation de la résistance chez les insectes. Elle a publié sur les mécanismes physiologiques, biochimiques et génétiques de la résistance contre les insecticides chez les lépidoptères et d'autres insectes.

 
 

Sylvia Anton

Christophe Gadenne

 
Sylvia Anton

Sylvia Anton est Directeur de Recherches à l'INRA d'Angers. Elle travaille dans l'équipe "Neuroéthologie" du Laboratoire Récepteurs et Canaux Ioniques Membranaires (RCIM), Unité Sous Contrat Université d'Angers-INRA. Elle s'intéresse au codage neuronal de phéromone et odeurs de plante et à la plasticité des systèmes chimiosensoriels chez les insectes ravageurs. Elle utilise des approches comportementales, électrophysiologiques et neuroanatomiques pour étudier comment l'expérience, l'état physiologique et des facteurs environnementaux influencent le comportement guidé par l'olfaction et les mécanismes neuronaux sous-jacents.

 
Christophe Gadenne

Christophe Gadenne est Directeur de Recherches à l'INRA d'Angers. Il travaille dans l'équipe "Neuroéthologie" du Laboratoire Récepteurs et Canaux Ioniques Membranaires (RCIM), Unité Sous Contrat Université d'Angers-INRA. Ses recherches concernent la physiologie des insectes notamment chez les ravageurs des cultures tels que les papillons de nuit. Avec des approches comportementales associées à des techniques d'électrophysiologie et de biologie moléculaire, il étudie les mécanismes qui permettent à un papillon mâle de moduler son système olfactif en fonction de son âge ou de son état physiologique pour s'adapter à un environnement en perpétuel changement. En particulier, il s'intéresse au rôle des hormones, des amines biogènes et de leurs récepteurs sur la plasticité de l'olfaction.

 
 

Philippe Lucas

Helene Tricoire-Leignel

 
Philippe Lucas

Philippe Lucas est Directeur de Recherches à l'INRA de Versailles. Il est l'animateur de l'équipe « Neuroéthologie de l'Olfaction » au sein de l'Institut d'Ecologie et des Sciences de l'Environnement (iEES-Paris). Sa recherche porte sur les mécanismes de l'olfaction chez l'insecte, principalement sur le modèle de la communication phéromonale chez les papillons de nuit. Il étudie les mécanismes de la transduction olfactive dans les neurones récepteurs olfactifs et comment l'influx sensoriel délivré par ces neurones est intégré dans le cerveau pour déclencher un comportement d'orientation olfactive dans des conditions naturelles (milieu turbulent). Il combine des approches de culture cellulaire (neurones en culture primaire et cellules transfectées), d'électrophysiologie in vivo et in vitro, moléculaires et comportementales. Enfin, il intègre ses données neurophysiologiques dans des modèles de transduction chimio-électrique et de l'intégration olfactive cérébrale chez l'insecte.

 
Helene Tricoire-Leignel

Helene Tricoire-Leignel est Maître de Conférences à l'Université d'Angers. Elle travaille dans l'équipe "Neuroéthologie" du Laboratoire Récepteurs et Canaux Ioniques Membranaires (RCIM), Unité Sous Contrat Université d'Angers-INRA. Focalisée dans un premier temps sur l'étude des interactions récepteur-ligand dans le domaine de la toxicologie des insecticides, elle s'intéresse actuellement aux événements moléculaires qui permettent la plasticité neuronale lors de l'intégration des informations sensorielles. Avec des approches de biologie moléculaire, elle étudie le rôle des récepteurs nicotiniques à l'acétylcholine responsables de la transmission neuronale au cours de l'olfaction chez les insectes ravageurs de cultures tels que les noctuelles.

 
 

Intervenants Session 2

Gianfranco Anfora

John Pickett

 
Gianfranco Anfora

Dr. Gianfranco Anfora est chercheur en entomologie au Centre de Recherche et Innovation Fondation Edmund Mach à San Michele all'Adige en Italie. Sa recherche se concentre sur la communication chez les insectes, incluant l'identification de signaux chimiques intra- et interspécifiques et les mécanismes moléculaires, électrophysiologiques et comportementaux. Il a mené des études en laboratoire (extraction et analyse de composés chimiques, électroantennographie, chromatographie en phase gazeuses lié à l'électroantennographie, enregistrements électrophysiologiques et imagerie cérébrale, études comportementales en olfactomètre et tunnel de vol) et en champs pour l'identification de composés actifs biologiquement.

 
John Pickett

John Pickett est Directeur du Département Insecticides et Fongicides (plus tard Département de Chimie Biologique) depuis 1984 et Directeur scientifique du Centre de Gestion Durable des Ravageurs et Maladies de Rothamsted en Angleterre jusqu'en 2010. Il a reçu en 2010 la première bourse de recherche Michael Elliott à Rothamsted. Il continue de contribuer à la recherche en écologie chimique et est très impliqué dans ces activités en Grand Bretagne et autour du monde. Il a publié plus que 500 articles et brevets et obtenu de nombreux prix pour sa recherche, incluant le Rank prize for Nutrition and Crop Husbandry en 1995 et le prix de la Fondation Wolf en Agriculture en 2008. Il était élu membre de la Royal Society en 1996 et nommé au CBE en 2004. En 2014 il est devenu Président de la Royal Entomology Society et était élu membre étranger de l'Academie des Sciences Américaine.

 
 

Anne-Marie Cortesero

Emmanuelle Jacquin-Joly

 
Anne-Marie Cortesero

Anne-Marie Cortesero est professeur à l'Université de Rennes 1 depuis 2004, ou elle a des responsabilités importantes d'enseignement. Sa recherche se focalise sur les interactions entre plantes, insectes phytophages et les ennemies naturels de ces insectes. Elle s'intéresse aux aspects évolutionnaires des ces interactions et leur applications potentielles au champ pour le contrôle biologique des ravageurs des cultures. Elle a publié de nombreux articles sur ses thématiques principales, l'écologie chimique et l'écologie comportementale et présente ses travaux régulièrement au niveau national et international.

 
Emmanuelle Jacquin-Joly

Dr. Emmanuelle Jacquin - Joly est à la tête du Département de l'Ecologie Sensorielle de l'Institut d'Ecologie et des Sciences Environnementales (IEES) - Paris. En tant que Directrice de recherche INRA, ses recherches portent sur la chimio-réception insectes dans un contexte de protection des végétaux. Ses objectifs sont: 1) déchiffrer les mécanismes moléculaires de l'olfaction et du goût , en se concentrant sur les récepteurs chimio-sensoriels , 2 ) Etudier la contribution de la chimio-réception à l'adaptation à de nouveaux hôtes insectes et les systèmes anthropiques , 3 ) Enquêter sur l'origine évolutive des récepteurs chimio-sensoriels insectes. Elle utilise une approche intégrant des gènes aux comportements, y compris la génomique et des approches transcriptomiques