Légumes typiques

Programme d’amélioration de productions légumières typiques de l’Anjou (échalottes, topinambour et cornette d'Anjou)

Axes :

  • Innovation variétale et performance des semences

Filière(s) :

  • MARAICHAGE

Contexte

Dans une région historiquement favorable à une grande diversité de productions maraîchères, ces trois espèces typiques du bassin souffrent, du fait de leur importance économique modeste, d’un manque d’initiative en termes d’adaptation de variétés cultivées.

Objectifs

Conforter la compétitivité des entreprises de la région par la valorisation de leur savoir-faire spécifique et la proposition de nouvelles références aux consommateurs sur les marchés du frais, de 4ème gamme et des produits transformés. En échalote : recherche de variétés mieux adaptées à la région, en particulier tolérantes à la fusariose. En topinambour : introduire des types nouveaux pour renforcer la réémergence de l’espèce, les adapter à la vente en frais et à la transformation en 5ème gamme. En chicorée Cornet d’Anjou : caractériser le cornet d’Anjou par rapport à la scarole, créer des outils pour permettre la sélection de variétés plus adaptées aux exigences actuelles.

Résultats obtenus

En échalote, le processus de création variétale est enclenché, dans une perspective d’obtention de variétés résistantes aux principaux parasites rencontrés en Anjou. D’ores et déjà, plusieurs variétés amélioratrices sont retenues et sont accompagnées d’un schéma d’inscription et de production. En topinambour de même, l’introduction de trois clones distincts du type violacé habituellement cultivé se met en place. En chicorée Cornet d’Anjou, des lignées s’annoncent d’ores et déjà prometteuses, mais il reste encore un important travail de sélection à réaliser. L’acquisition de descripteurs chimiques est essentielle pour accélérer ce processus et envisager l’inscription des premières variétés à terme de 3 à 4 ans. Retombées : En échalote : l’innovation variétale est en place et devrait se confirmer dans les années qui viennent par le développement de variétés nouvelles dont certaines sont en cours d’inscription. En topinambour : là encore l’innovation variétale devrait se traduire par une diversification de l’offre sur laquelle il convient maintenant de porter un effort de valorisation. En chicorée Cornet d’Anjou : accompagnées d’une démarche marketing des entreprises partenaires, les sélections issues de cette innovation variétale vont contribuer à la diversification de l’offre et à la valorisation des productions.

legumes-typiques
Achevé

Dates prévisionnelles : 2006 - 2010

Porteur : FLEURON D'ANJOU

Partenaire(s) adhérents partie recherche :

GRAPPE (ESA 49)

Partenaire(s) adhérents (hors recherche) :

Fleuron d'Anjou - Agri Obtention - Rosée des Champs - Enza Zaden

Budget global : 312 350 €

Projet labellisé : Logo Vegepolys

Soutiens financiers

  • logo 12
  • Viadeo Partager