Le ministère de l’agriculture a divulgué son plan d’action pour réduire les pesticides le 25 avril

Quatre priorités ont été retenues :

  • Diminuer rapidement l’utilisation des substances les plus préoccupantes pour la santé et l’environnement
    Parmi les actions retenues figurent une amélioration du dispositif d’évaluation des produits phytopharmaceutiques, la séparation conseil et vente de ces produits et la révision des modalités de calcul de la redevance pour pollution diffuse afin d’en faire baisser les consommations.
  • Mieux connaître les impacts pour mieux informer, protéger la population et les professionnels et préserver l’environnement
    Deux axes vont être développer : structurer et renforcer la recherche sur les impacts des produits phytopharmaceutiques et prévenir les expositions aux produits.
  • Amplifier la recherche et développement d’alternatives et leur mise en œuvre
    Ainsi, la recherche sur le biocontrôle sera soutenu, le recours aux préparations naturelles peu préoccupantes sera favorisé ainsi que l’accompagnement des agriculteurs à réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
  • Renforcer le plan Ecophyto II, en améliorer sa gouvernance et son fonctionnement

Plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides

 

Sommaire VegeM@g 208

Actualités des membres

Entreprises et filières

Recherche et Formation

Actualités des partenaires

 
 

  • Viadeo Partager