Le GNIS confirme la France comme premier exportateur mondial de semences agricoles et souhaite un débat sur les nouvelles techniques de sélection et leur utilisation + lien vers vidéo

Bilan

Avec un total de 947 M€, le solde de la balance commerciale semences et plants se maintient à un niveau exceptionnellement haut. La campagne passée s’est caractérisée par une hausse des importations de 4,6 % à 696 M€, compensée par des exportations qui progressent de 1,7 % pour totaliser 1 643 M€. 
En 2017, la France reste le leader mondial des exportations de semences de grandes cultures, présente dans 150 pays, devant les USA, les Pays-Bas et l’Allemagne. 

Lire le communiqué

Vidéo

En un condensé très fluide de deux minutes, le Gnis présente son histoire, ses membres, ses objectifs dont celui d’accompagner l’agriculture française vers la transition écologique.

www.youtube.com

Le Gnis souhaite un débat sur les nouvelles techniques de sélection et leur utilisation

Lors de sa conférence annuelle qui a eu lieu à Paris le 10 janvier, le Gnis a annoncé notamment qu’il souhaite un débat sur techniques de sélection et leur utilisation suite à la décision de la Cour de justice européenne. En juillet dernier, celle-ci a estimé que les méthodes de sélection récentes telles que celles des éditions de gènes devraient être du ressort de la directive sur les OGM 2001/18/CE.

Par ailleurs,la gouvernance du Gnis sera revue à partir de 2020.

Lire le communiqué

 

 

Sommaire VegeM@g 220

Actualités du pôle en France et à l'international

Innovation

Appels

Actualités des membres

Entreprises et filières

Recherche et Formation

Carnet vert

Actualités des partenaires

 
 

  • Viadeo Partager