Végétal et Tourisme

DSC_0593-900x375

Végépolys et Terre des Sciences ont engagé le programme Végétal et tourisme en 2012


Végétal et tourisme

En 2012, Végépolys et Terre des Sciences ont engagé le programme Végétal et tourisme en associant le patrimoine et l’innovation végétale dans les grands sites touristiques, dans l’esprit de l’inscription de la Loire au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agissait de valoriser l’exception végétale ligérienne au travers de l’embellissement des jardins : Jardins du Domaine national du château d’AngersJardin des simples de l’Ancien Couvent de la Baumette, Jardin méditerranéen de Ste-Gemmes-sur-Loire, les arbres majestueux de La Pointe avec la géolocalisation. Les embellissements sont coordonnés par Terre des Sciences et réalisés avec le Lycée – CFPPA Angers Le Fresne, dans le cadre de chantiers écoles.

Le numérique a pris sa place dans ces jardins avec les smart jardins allant jusqu’à la commande de plantes en ligne, la géolocalisation dans le village de La Pointe et la visite panoramique et numérique de la Piverdière à 360°.

Avec l’arrivée de Denis Griffon à la tête de Terra Botanica, des jardins du parc ont évolué dans cette démarche, avec des entreprises adhérentes à Végépolys. Le but est bien que les touristes découvrent que les plantes naissent et fleurissent en Anjou, avec des techniques respectueuses de l’environnement.

L’Hortensia d’Angers – Val de Loire® est un des exemples de plantes qui naissent en Anjou, à découvrir au château d’Angers, à Terra Botanica et dans les jardins au fil de la Loire. Le rapprochement entre les entreprises locales et les communes permet de retrouver, dans les jardins, des innovations produites dans des entreprises de proximité. Cela crée du lien entre les entreprises et leurs habitants qui deviennent des ambassadeurs de leur territoire.

En 2017, la Mission Val de Loire a retenu pour sa saison culturelle « les Jardins du Val de Loire ». Le concept de « Vallée des jardins et des paysages » développé dans l’ouvrage « Du roi René à Végépolys – Les plantes naissent et fleurissent en Anjou » a été illustré lors de cette saison. Dans le cadre de son Schéma de développement touristique de l’Anjou 2018 – 2021, le Conseil départemental a inscrit un plan d’action pour le végétal. L’action de Terre des Sciences et de Végépolys va être poursuivie par les acteurs du tourisme, afin d’amplifier cette rencontre entre les touristes et le végétal en Anjou, dans la perspective du congrès mondial de l’horticulture – IHC2022.