vgsympo2019-3logos

 

 

VEGEPOLYS SYMPOSIUM 2019

 

Les bio-intrants,

quelle plus-value pour les productions végétales ?

 
Etat des lieux sur les solutions de biocontrôle et les biostimulants,
leur déploiement et les développements futurs
 
 

Mardi 15 janvier 2019 - 14h30 à 17h30 - Parc des Expositions (SIVAL) - ANGERS

sival

 
CONFÉRENCE SYMPOSIUM VÉGÉPOLYS 26

L’agriculture se trouve aujourd’hui confrontée à un enjeu complexe : comment produire autant, si ce n’est plus, mais mieux, en réduisant l’utilisation des intrants conventionnels ? Pour répondre à cette question, il est urgent de déployer et de trouver de nouvelles solutions ; les produits de biocontrôle et les biostimulants présentent ici un fort potentiel pour proposer des solutions alternatives en réponse à cet enjeu.

Cependant ces produits, aux modes d’actions différents des produits conventionnels, sont encore souvent méconnus. Leur appropriation/utilisation par les producteurs reste à construire et doit être accompagnée pour optimiser la plus-value que ces produits apportent aux systèmes de productions spécialisées.

Aussi, VEGEPOLYS en partenariat avec IBMA France et AFAIA vous propose le colloque "Végépolys Symposium 2019" pour vous apporter des éléments de réponse à la question suivante : Quelle plus-value pour le végétal spécialisé apportée par les produits de biocontrôle et les biostimulants ?

Pour cela,

  • des chercheurs nous présenteront les dernières avancées sur les conditions nécessaires à une bonne efficacité de ces produits, ainsi que les pistes explorées pour trouver les nouveaux produits et modes d’action de demain.
  • Des entreprises et centres techniques innovants nous présenteront leurs projets de développement, portant sur l’évaluation de l’efficacité de ces produits et sur leur intégration au sein de systèmes de production
  • Une table ronde intégrant les acteurs de la production permettra d’aborder et de définir les points clés, pour un déploiement et une adoption massive des produits de biocontrôle et des biostimulants
 

Programme

1. Contexte et enjeux

Yolaine HILY - Chargée de Développement Santé du Végétal et Nouvelles technologies YOLAINE_HILY©VEGEPOLYS
au sein du pôle de compétitivité du végétal spécialisé VEGEPOLYS

Animatrice du Symposium

 

-> Lien vers la présentation

 

Bilan des usages et revue des solutions existantes

 

Denis LONGEVIALLE - IBMA FranceFotolia_65169141_L ©Henrik Larsson

Secrétaire Général

 

-> Lien vers la présentation

 

Laurent LARGANT - AFAIAlargant_jardin-2-reduit (2)

Ingénieur en horticulture,  délégué général d'Afaïa.

RACINE.POT.SIMPLERésumé

Activités d'Afaïa dans le domaine des biostimulants : qui sont les adhérents et ce qu'ils font, quels sont les axes de travail du groupe, comment ce groupe se positionne par rapport aux autres familles der fertilisants ?

Présentation des nouveautés du portail web "Académie des biostimulants" (www.biostimulants.fr) créé par Afaïa, pour apporter l'information technique et scientifique francophone sur le sujet.

Point sur les évolutions que va entraîner la mise en place du nouveau règlement européen harmonisé.

 

 

-> Lien vers la présentation

 

Présentation de projets de R&D français et européens

Jürgen KÖHL - Université de WAGENINGENJürgen Köhl

Il concentre ses recherches sur des solutions durables garantissant la santé du végétal. Ses thèmes principaux sont le contrôle biologique des phytopathogènes fongiques utilisant des champignons et des méthodes antagonistes pour la prévention des maladies. La compréhension de l’épidémiologie des maladies est souvent une première étape dans de telles études. Au cours des dernières années, Il a travaillé sur la gestion des maladies des fruits à pépins, des céréales et des légumes en mettant l’accent sur les maladies des feuilles et des fruits.

orchard.Jürgen KöhlRésumé : Développement des nouveaux produits de biocontrôle : efforts conjoints de la science et de l’industrie

Les produits biologiques et commerciaux de contrôle pour usage contre les maladies du végétal doivent être extrêmement performants contre les maladies visées. Cependant, les antagonistes utilisés doivent satisfaire une large gamme d’exigences en plus de leur capacité à contrôler les pathogènes, comme des caractéristiques écologiques appropriées, des risques faibles pour les utilisateurs, les consommateurs et l’environnement, et des coûts de production raisonnables. Ainsi, de nouveaux produits de biocontrôle peuvent être développés en collaborations conjointes des instituts de science et des industries de biocontrôle combinant différentes expertises allant de la pathologie du végétal à la biotechnologie et à la commercialisation.

 

-> Lien vers la présentation

 

Jacques FOUCAULT - Limagrain Europe

M.FOUCAULT Au sein du groupe depuis1981, il est Directeur Traitements de semences et innovations autour des semences depuis 2015

Projets Aseeds : biontrôle et biostimulants

 

-> Lien vers la présentation

 

Dominique Werbrouck - Pôle Légumier Norddominique_werbrouck

pole legumes region nordChef de service fruits et légumes à la Chambre d'Agriculture Nord Pas de Calais

Directeur de la station d'expérimentation du Pôle Légumes Région Nord

 

 

Résumé :

Projet Européen Bio4Safe : Une approche innovante d’évaluation de biostimulants et de nouveaux moyens de pilotage.capteur.mesures(D.WERBROUCK)

Le but : réduire de 20 % les consommations d’eau et de 10% celles des engrais en horticulture en utilisant des biostimulants, se doter de nouveaux capteurs permettant d’ajuster au mieux les apports hydriques et fertilisants.

Les actions :

  • Faire une étude de marché sur le développement des filières de production d’algues.
  • Evaluer 5 biostimulants et mesurer la réaction des plantes au changement de fertilisation et d’irrigation.
  • Créer une base de données et des outils de pilotage innovants pour ajuster les apports hydriques et de fertilisants.

Huit partenaires (B, NL, UK, F)  dans un projet financé par un Interreg 2 mers.

 

-> Lien vers la présentation

 

Perspectives offertes par les résultats de la recherche

Matthieu Gaucher - INRA IRHSM.GAUCHER

Ingénieur de recherche INRA dans l’institut de recherche en horticulture et semences (UMR 1345-IRHS). Les thématiques de recherche principales sont articulées autour de l’utilisation des stimulateurs de défenses des plantes (SDP) sur le pommier : criblage, mode d’action, développement d’outils moléculaires, intégration dans les itinéraires techniques de culture.

 

M.GAUCHER.ILLUSTRATIONRésumé

Dans le cadre du plan Ecophyto visant à réduire le recours aux pesticides, les stimulateurs de défenses des plantes (SDP) constituent une piste intéressante mais leur efficacité sur le terrain reste souvent insuffisante, malgré des résultats encourageants en conditions contrôlées. L’INRA d’Angers s’intéresse à l’utilisation de cette catégorie d’intrants, en pomiculture principalement, avec pour objectifs de i) tester les produits existants ainsi que de nouvelles substances (sourcing) sur le pommier, ii) identifier les facteurs influençant leur efficacité, iii) développer des protocoles permettant leur intégration dans des itinéraires techniques du verger allégés en pesticides, iv) comprendre les mécanismes moléculaires expliquant la résistance induite et v) développer des outils moléculaires permettant de faciliter leur étude (criblage et mode d’action). Un état de l’art de ces travaux sera présenté.

 

-> Lien vers la présentation

 

2 - Table ronde

Comment favoriser l'adoption de ces nouveaux produits et développer les itinéraires culturaux de demain ?

 

Didier Vazel- Domaine de Brizé à Martigné Briandvazel d.

Responsable vignoble du Domaine de Brizé à Martigné Briand, président de l'ATV49 et de TERRA VITIS LOIRE. Le domaine historiquement engagé dans une viticulture eco responsable et performante, utilise depuis longtemps des solutions biostimulantes ou de biocontroles , autoproduites ou du commerce, afin de limiter l'emploi de produits phytosanitaires.

 

Guillaume GASTALDI - Ingénieur Réseau Dephy 49

 

Christian HECKER - IF TECHCHRISTIAN HECKER

Président fondateur de l'entreprise IF TECH (Angers) dont l'activité principale concernant les biostimulants (80%) et l'activité secondaire le bio contrôle (20%). L'entreprise propose des solutions alternatives aux insecticides et engrais chimiques dans différents domaines (agriculture durable, horticulture, arboriculture, espaces verts, viticulture, substrats, réhabilitation des sols contaminées) en France et en Europe.

 

 Elodie Pipon -Chargée de mission « Solutions Alternatives en Protection des Végétaux » VEGEPOLYSElodie-Pipon©VEGEPOLYS_web

En charge de l’animation d’une action dédiée à l’identification et la mobilisation des pratiques alternatives à l’usage des produits phytosanitaires conventionnels pour les productions végétales des Pays de la Loire.

FINANCEMENT PROJET PEIProjet Pays de la Loire PEI - AGRI « Amélioration de la Performance en Santé du végétal »

Cette étude conduira à l’élaboration d’un panorama des solutions actuelles et en développement, à l’identification des leviers les plus pertinents pour le contexte régional et à la construction d’un plan d’action pour en favoriser l’appropriation par les producteurs.

Ce travail permettra d’apporter quelques points de vue d’experts sur le biocontrôle et les biostimulants : quelle utilisation, quelle diffusion de ces solutions auprès des agriculteurs des différentes filières ligériennes ?

 

 

Accéder aux précédentes éditions :

2018 (le verger), 2017 (robotique), 2016 (variétés fruitières de demain), 2015 (biocontrole), 2014 (protection des vergers) et 2013 (gestion Eau)

2018 boutonbouton 2017bouton 2016 bouton 2015 bouton 2014bouton 2013